CHATmania,
Le site des chats
 
   
Chatmania, forum et site sur les chats !
Vous aimez les animaux et les chats en particulier, alors bienvenue sur le site CHATmania!

Forum des passionnés de chats

 

« Mémoires d'un chat des villes »

le premier roman d'Alain Gravelet

Mémoire d'un chat des villes d'Alain Gravelet

Un roman drôle et attachant, ou comment un chat voit la vie, celle des chats bien sûr, mais aussi celle des hommes avec qui il vit. Une oeuvre sensible parlant d'amitié, d'amour, de sexe, de cuisine, de jeux, mais aussi de la maladie et du souvenir.

Résumé.

Moi c'est Kochka. Je suis le narrateur de cette histoire, et comme mon nom l'indique en russe, je suis un chat. À mon arrivée dans cette maison, il y avait déjà Mèo, plus âgé que moi, c'est lui qui m'a accueilli et élevé. Mèo est un rebelle, chat aventurier et sexuellement déviant. Néko arrivera ensuite, il a les poils longs et est tout noir. Petit Mèo est notre fils, ou plutôt le mien. Néko et moi sommes tous les deux des mâles, et nous nous sommes occupés chacun notre tour de la belle Patsy lors de son séjour chez nous, moi de service de jour et lui de nuit, mais je sais que c'est moi le père.

Deux humains habitent aussi chez nous, Alain et Crocus, ce sont eux qui m'ont ramené ici il y a environ deux ans.

Vous ferez également la connaissance d'autres personnages aux rôles aussi furtifs qu'importants, d'autres chats, des chiens en peluche, un vrai chien, bouledogue français femelle au caractère hystérique, d'autres hommes et femmes, et une profusion de croquettes de toutes les couleurs.

L'auteur.

Alain Gravelet, auteur de Mémoires d'un chat des villes

Né le 24 juin 1966, Alain est un passionné, il aime les voyages au long cours, l'Asie en particulier, la photographie, les animaux, l'informatique, et bien sûr l'écriture.

Son travail (rendre le contenu des sites Internet accessible aux personnes handicapées, entre autres les aveugles et les mal-voyants) lui vaut la reconnaissance de la profession, et la presse spécialisée l'interviewe sur sa spécialité (voir : www.gravelet-multimedia.com).

Artiste à plusieurs facettes Alain est aussi photographe, et ses longs voyages autour du monde (Chine, Viet Nam, Cambodge, Inde, Cuba, Canada, en tout plusieurs années) sont autant d'occasions de ramener des clichés, visibles aujourd'hui sur son site Internet (voir : www.gravelet.net). Plusieurs années de vie commune avec des chats lui donnent l'idée de ce premier roman, une sorte d'hommage à ses compagnons les plus fidèles. 

 

Autour du livre.

Auto édité chez Lulu.com, l'un des leaders mondiaux de l'édition à la demande. Livre broché de 112 pages.

Extrait choisi

Qui sait quel chat nous serons demain, la réserve débordera-t-elle de croquettes ou faudra-t-il se battre à mort pour manger la seule mouche de passage ? C'est bon la mouche, sous une enveloppe légèrement croustillante que nos dents percent sans effort, se découvre un intérieur moelleux au goût rustique. Habituellement nous jouons avec l'animal. Nous commençons par le chasser, opération généralement assez longue puisque la mouche, tricheuse et mauvaise perdante, vole se poser à une hauteur juste supérieure à celle que nous pouvons atteindre d'un bond athlétique. Le combat est inégal, mais le chasseur ne renonce pas. Durant la chasse, notre mâchoire agitée de légères convulsions laisse échapper des petits cris, autant de signaux de guerre relayés par notre queue, puis par notre croupion qui tortille de droite à gauche, avant que nous ne lancions une nouvelle attaque, et ce, aussi longtemps qu'il le faut pour que la proie soit nôtre. À moins d'avoir vraiment faim nous ne la tuons pas. Le premier coup de patte sert à assommer l'insecte et à le ramener par terre. À ce moment, dès que la mouche est réveillée, le jeu consiste à lui laisser croire qu'elle peut s'échapper, puis à l'écraser de nouveau, mais gentiment, il faut pouvoir recommencer, encore et encore, jusqu'à ce que le jeu lasse.

 

Design © 2003 Grafimage[s] pour Kitgrafik - Crédits photos : K-Pi