Chatmania accueil

Animation : le petit monde de CHATmania

Le forum de discussions

Compte Twitter

Santé

J'ai perdu mon chat, comment le retrouver?

Faire une recherche sur le vieux site

Faire une recherche sur le forum

Les chats des membres

Pensions pour chats

Associations loi 1901

Cohabitation chats oiseaux

Marques & produits alimentaires

* SHOPPING CHAT

La boutique des chats

Wanimo : Animalerie en ligne

Boutique animalière Zooplus

Livres, ouvrages, guides sur les chats

* DIVERS

Le blog des actualités

Bannières, logos de la marque

Ancien site Chamania

Portail du bienetre

Comment Faire

Guide de l'offre Voyage en ligne

Retour à la rubrique santé de Chatmania

STERILISER LES CHATTES POUR ALLONGER LEUR DUREE DE VIE ET EVITER L'EUTHANASIE DE CHATONS AINSI QUE LE FLOT DE BEBES CHATS A L'ADOPTION PLUSIEURS FOIS PAR AN !!!

 

La saison des chatons a commencé et avec elle, son lot de petites annonces animalières du style : "chatons à adopter sinon euthanasiés".

En faisant ce type de chantage, les auteurs de ces annonces jouent sur notre sensibilité. Ils espèrent ainsi inspirer suffisamment pitié pour pouvoir se débarrasser d'une ou de plusieurs portées successives bien encombrantes.

Pourtant une autre solution existe. Plutôt que de devoir supprimer des êtres vivants dont on ne veut pas, pourquoi ne pas remonter à la source, en stérilisant la ou les mères?

* La démarche semble cruelle?

Il n'y a rien de cruel dans le fait de procéder à l'ablation des ovaires chez une chatte. L'ovariectomie est une opération banale et couramment pratiquée par les vétérinaires. L'animal est amené au cabinet le matin à jeun et ressort le soir, un peu grogui. Quelques jours de convalescence, au repos et au chaud, et tout sera oublié. Finis les portées à répétition, les chaleurs, les risques d'infection utérine et de contagion liés à la fréquentation de mâles potentiellement malades (leucose, typhus, fiv...).

Noyer des chatons, leur fracasser le crâne contre un mur ou les entasser dans un sac poubelle avant de les abandonner dans une décharge est-il moins cruel? Pour moi, l'individu capable de faire cela ne mérite pas le qualificatif d'être humain.

* Priver une chatte de sexualité paraît inacceptable?

Il faut savoir que l'acte sexuel chez les chats est douloureux pour la femelle car le pénis du mâle est hérissé de courtes épines pointues. La notion de plaisir n'intervient donc pas. Au contraire. Il s'agit plus de soulagement que de plaisir. Il s'accompagne également de bagarres d'où les animaux, mâles et femelles reviennent souvent blessés... quand ils reviennent.

Est-il acceptable de laisser faire la nature quand elle n'amène que stress, douleurs et vie abrégée? Peut-on accepter un tel destin pour une bête à laquelle on est attaché alors que d'autres choix sont possibles?

* Retirer à une chatte la possibilité de procréer est contraire aux lois de la nature?

Ne faisons pas d'anthropomorphisme!. Le désir de maternité chez l'animal est avant tout instinctif. Quand la chatte est en chaleur, elle accepte le mâle et peut même accepter de se faire saillir par plusieurs géniteurs successifs. En dehors des chaleurs, elle ne se laisse pas faire.

Chez l'être humain, il en va tout autrement. A priori, même en dehors de l'ovulation, les femmes sont tout le temps disponibles pour l'acte sexuel (heureusement pour vous, messieurs!). Mais leur désir d'enfant s'accompagne de tout un processus conscient ou non : peser le pour et le contre, déterminer le père, préparer l'arrivée du bébé etc..., considérations dont les animaux n'ont pas grand chose à faire. Connaître les joies de la maternité est un sentiment humain.

Peut-être une chatte peut-elle ressentir du plaisir à pouponner sa progéniture. Ronronne-t-elle pour se rassurer ou rassurer ses chatons, les incitant à téter pour assurer leur survie? Mais ce n'est pas toujours le cas. Il arrive que certaines femelles, trop jeunes souvent, abandonnent leurs petits dès la naissance sans se préoccuper de leur devenir.

Normalement, au bout de 2/3 mois, le sevrage terminé, les femelles repoussent définitivement leurs chatons. Sans doute pour se focaliser sur la prochaine portée à venir. A eux de se débrouiller tout seuls!

* L'opération coûte cher?

Certes, faire stériliser son chat n'est pas donné : environ 60 euros pour un mâle, le double pour une femelle. Mais l'animal sera tranquille une bonne fois pour toutes. Une grossesse n'est jamais sans risque. Alors pourquoi laisser une bête que l'on aime se faire saillir plusieurs fois par an au risque de la perdre dans des souffrances terribles?

* L'idée de stériliser une chatte est une grosse erreur qui, généralisée, contribuerait à l'extinction de l'espèce?

Il ne faut rien exagérer, les chats ne sont pas prêts de disparaître. Même si nous arrivions à faire stériliser tous les mâles et femelles d'un quartier, voire d'une région, il en viendrait bien d'autres pour les repeupler (arrivée de nouveaux habitants, propriétaires de chats non stérilisés, délocalisation d'animaux repoussés par un besoin de se nourrir, de trouver de nouveaux territoires... ).

Si, grâce aux associations type École du chat, on arrive à endiguer le flot de nouveaux chatons grâce à la stérilisation des adultes dans un lieu donné ( terrain vague, cité...), on sait très bien qu'ailleurs, c'est la surpopulation de chats qui pose problème.

La maîtrise de la procréation chez les chats, menée localement par l'homme, n'est pas prête de mener à l'extinction!

* La chatte n'a pas encore donné naissance à ses petits mais il est trop tard pour la faire stériliser?

Il n'est pas dit que ce soit trop tard pour faire avorter une chatte en gestation. L'opération consistera alors à retirer à la fois l'utérus et les ovaires. Le mieux est de se renseigner auprès de son vétérinaire.

Pour conclure :

Ne rendons pas encore plus difficile la lourde tâche des écoles du chat et autres associations en laissant naître de nouveaux chatons qui viendront grossir le lot des petits malheureux, chats errants, crève la faim, pensionnaires de refuges à vie et autres laissés pour compte.

Ne tombons pas dans le panneau!. Si un collègue, un ami, un parent vous dit : " Ta chatte est magnifique. Si tu lui fais faire des petits, tu m'en mettras un de côté?". Sur le coup, la personne est sans doute de bonne foi. Mais quelques mois plus tard, sera-t-elle toujours aussi intéressée? Les chatons ne vous resteront-ils pas sur les bras? Qu'en ferez-vous alors?

Et si elle en prend un, s'engagera-t-elle à le faire stériliser à son tour afin que le processus interminable cesse?

C'est adorable, un bébé chat et puis assister à la naissance d'une portée de chatons, c'est merveilleux. Qui ne souhaiterait pas vivre cette expérience?

Ne soyons pas égoïste!

Faire faire une SEULE portée à sa chatte n'est pas un crime en soi si l'on en assume la responsabilité. Mais qu'on ne vienne pas menacer de tuer les chatons si personne ne les adopte!

© Misty, Chatmania

Merci de ne pas faire de copier/coller de ce texte.
Il est le résultat de ma propre expérience en matière de chats depuis une trentaine d'années et ne peut en aucun cas être un article de référence. Mes propos n'engagent que moi.

Par contre, vous pouvez tout à fait créer un lien vers ce texte dans vos sites et blogs.

Url à placer : http://www.chatmania.fr/sante/sterilisation_chatte.php

 

Retour à la rubrique santé de Chatmania

Zooplus : Accessoires et nourriture pour chat

Chatmania et son logo sont des marques déposées à l'INPI

Partenaires : - Astuces Beauté - Bien-être - Aubaines Voyages - Comment-Faire - Mon Jardin - Nette Peintures