Chatmania accueil

Animation : le petit monde de CHATmania

Le forum de discussions

Compte Twitter

Santé

J'ai perdu mon chat, comment le retrouver?

Faire une recherche sur le vieux site

Faire une recherche sur le forum

Les chats des membres

Pensions pour chats

Associations loi 1901

Cohabitation chats oiseaux

Marques & produits alimentaires

* SHOPPING CHAT

La boutique des chats

Wanimo : Animalerie en ligne

Boutique animalière Zooplus

Livres, ouvrages, guides sur les chats

* DIVERS

Le blog des actualités

Bannières, logos de la marque

Ancien site Chamania

Portail du bienetre

Comment Faire

Guide de l'offre Voyage en ligne

<< Retour à la rubrique santé de Chatmania

 

MOUSTIC AUX URGENCES VETERINAIRES

Compte rendu d'hospitalisation et urétrotomie périnéale

 

Le 15 février 2009, notre chat, Moustic, âgé de 5 ans et demi nous paraît tout bizarre, pas bien du tout.

Lu, si goinfre d'habitude, n'a plus d'appétit. Il est abattu et vomit sa nourriture de la veille. Il re vomit encore, tout liquide, par 2 fois.

Nous appelons notre vétérinaire habituel par téléphone. Comme c'est dimanche, le répondeur nous redirige vers le service " vétérinaires à domicile ". Pour info : faire déplacer un vétérinaire à domicile coûte 99 euros. On nous l'annonce dès le début.

Le véto de garde arrive dans la demie heure. Diagnostic : globe vésical. Autrement dit : il est bouché.

Ce n'est pas la première fois que Moustic a des problèmes pour uriner. Il est aux croquettes Urinary. Mais là, c'est bien plus grave que les 2 fois précédentes.

Après une piqûre anti inflammatoire, palpation, tripatouillage de zigounette sans résultat et pour finir : piquage d'une seringue direct dans la vessie à travers le ventre pour l'aider à se vider, Moustic doit être conduit d'urgence à une clinique vétérinaire. Son état (abattement, anorexie, adypsie et anurie) nécessite des soins dans l'heure.

Là bas, il est intubé sous anesthésie, sondé et mis sous perfusion. Les urines sont claires mais on note la présence de sable (struvites). Il fait une insuffisance rénale. Nous le laissons sur place en observation.

Le 17 février, il se bouche à nouveau et la décision de chirurgie est prise. Il va devoir subir une urétrotomie périnéale. Il n'y a pas d'autre alternative, même si c'est difficile à accepter.

* Une urétrotomie, en quoi cela consiste?

L'urétrostomie est l'ablation du pénis chez le chat. Pour faire simple : on coupe le zizi du chat et on crée une nouvelle ouverture par laquelle les urines vont pouvoir s'écouler librement.

Pour en savoir plus, on peut lire cet article explicatif et très bien documenté de l'Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort.

Si j'ai donné mon accord pour un tel acte chirurgical, c'est qu'il ne semble pas y avoir d'autres moyens pour empêcher un chat de se boucher. Apparemment l'alimentation, même médicalisée, ne suffit pas à empêcher la formation de cristaux dans les urines du chat. Les sondages à répétition ne font que soulager momentanément un chat bouché (qu'il faut endormir à chaque sondage!). Et puis, plus grave encore, la formation de globes vésicaux peut finir par endommager gravement les reins.

Je me suis longuement renseignée avant de prendre la décision de laisser pratiquer cette opération sur Moustic. J'ai lu quelques témoignages sur le net, certain rassurants, d'autres moins, de personnes dont les chats avaient subi une urétrostémie. Finalement, le témoignage d'un membre du forum Chatmania a eu raison de mes réticences (attention : 68 pages à lire quand même!, ponctuées de messages de soutien).

* Le cas Moustic

Moustic de Chatmania

Moustic est donc "passé sur le billard" le 17 février 2009.

Pour ceux que les termes scientifiques ne rebutent pas, voilà le compte rendu de chirurgie :

Urétrotomie périnéale
Abord periscrotal.
Dissection autour du pénis. Lever des adhérences ventrales, latérales (muscles ischiocaverneux) et dorsales
Section de l'urêtre caudalement aux glandes bulbo-urètrales, bien discernables.
Points d'appui sur les reliquats de muscles ischiocaverneux.
Incision dans le plan sagital, du plafond de l'urêtre. Pose de points simples au monofilament, aiguille ronde, entre la muqueuse urêtrale et la peau, afin d'évaser en conséquence l'orifice urêtral.
Fermeture dorsalement et ventralement du plan cutané.
Surveillance post-opératoire prévue quelques jours en hospitalisation

Si l'opération s'est bien passée, malheureusement les suites opératoires ne se sont pas déroulées comme prévu.

Moustic a fait hélas partie de ces 10 % de cas dans lesquels il y a des complications, dont voici les termes du compte rendu :

Surinfection du site opératoire avec déhiscence plaie, fièvre
hospitalisation prolongée pour soins locaux + antibiothérapie...
assainissement progressif du site opératoire et rémission fièvre
contrôle créa 21 et urée 0.29 le 06/03/2009
Rapprochement berges plaie et sortie sous clavaseptin et soins locaux avec contrôles réguliers impératifs.

Si j'ai bien compris, Moustic a fait une infection de la plaie chirurgicale profonde. Un germe dû à l'écoulement d'urine sur la plaie en est sans doute à l'origine. Le chirurgien a donc du nettoyer et gratter les chairs nécrosées pour assainir la plaie qui s'est élargie.

Le 7 mars 2009, Moustic nous a été enfin rendu, après 3 semaines d'hospitalisation et de soins quotidiens en clinique où je suis allée le voir quasiment tous les jours.

Il a des soins quotidiens à domicile (une douche au jet matin et soir et l'application d'une pommade ainsi qu'un antibiotique à prendre en comprimé). La plaie n'est vraiment pas belle à voir. Il faut avoir le coeur bien accroché pour le soigner.

Le 17 mars 2009, la cicatrisation est en cours. La plaie a un plus bel aspect. C'est en bonne voie de guérison. Les points de suture ont été retirés. Mais les soins quotidiens et le port de la colerette sont toujours d'actualité.

Evolution du cas de Moustic :

Moustic a du être réopéré deux fois de plus suite à cette première intervention (le 3 juillet et le 23 octobre 2009). Les deux fois parce que l'ouverture pratiquée s'était refermée. ça s'appelle une sténose : rétrécissement de l'urètre dû à une trop bonne cicatrisation. Eh oui, mon chat a le malheur de trop bien cicatriser!

Le 3 juillet son état s'est dégradé. J'ai du appeler un vétérinaire à domicile. La vessie de Moustic était pleine. Il a du l'aider à la vider mais avec beaucoup de mal.
Il m'a dit que l'orifice était trop petit et que le seul moyen pour qu'il aille mieux était de l'agrandir chirurgicalement.
Je l'ai donc ramené à la clinique où il avait été opéré en février.

Re-belotte le 23 octobre. De nouveau il n'arrivait plus à uriner et il a du repasser sur le billard et rester une semaine à la clinique.

Pour ceux qui ont le coeur bien accroché, voilà une photo de la plaie suite à sa troisième opération ICI

Moustic avec sa collerette suite à son urétrostomie

Heureusement on ne m'a pas fait payer ( à part les médicaments et la pommade ). Le vétérinaire a estimé que le cas Moustic aurait du être résolu à la première opération. Si on devait le reprendre, ça faisait parti du forfait déjà réglé.

Mais au total je m'en suis quand même sortie avec une sacrée note (quand on aime on ne compte pas). Et Moustic n'est pas prêt d'oublier cette année 2009 où il a passé plus d'un mois au total dans une cage chez un vétérinaire et où il a subi 3 opérations et des soins douloureux à domicile.

J'ai crée un sujet sur le forum Chatmania, pour celles et ceux que ça intéresse.

Je veux avant tout laisser un témoignage vécu pour informer tous les propriétaires qui seraient amenés à décider de pratiquer cette opération sur leur chat. Il faut qu'ils sachent à quoi s'en tenir.

Septembre 2010, Moustic se porte bien : la preuve!

Un cas qui a malheureusement abouti à la mort du chat : ICI

En résumé, il faut savoir que comme pour tout acte chirurgical, il peut y avoir des complications, que les soins à domicile sont délicats et que l'opération coûte cher. Mais la vie de votre chat en dépend peut-être.

© Misty, Chatmania (mise à jour 1er Juin 2010)

Merci de ne pas faire de copier/coller de ce texte.
Il est le résultat de ma propre expérience en matière de chats depuis une trentaine d'années et ne peut en aucun cas être un article de référence. Mes propos n'engagent que moi.

Par contre, vous pouvez tout à fait créer un lien vers ce texte dans vos sites et blogs.

Url à placer :

http://www.chatmania.fr/sante/uretrotomie_perineale_chat_male_6_ans.php

Retour à la rubrique santé de Chatmania.

Zooplus : Accessoires et nourriture pour chat

Chatmania et son logo sont des marques déposées à l'INPI

Partenaires : - Astuces Beauté - Bien-être - Aubaines Voyages - Comment-Faire - Mon Jardin - Nette Peintures